L’Italie réitère son opposition au label Nutri-Score et propose l’adoption de la batterie Nutrinform

sept. 17, 2020
Sébastien Bouley

L’Italie s’est à nouveau déclarée préoccupée par le fait que le système Nutri-Score, proposé en tant que système d’étiquetage des denrées alimentaires sur le devant de l’emballage à l’échelle de l’Union européenne, discrimine les aliments traditionnels italiens, notamment l’huile d’olive, le jambon de Parme et le parmesan.

Teresa Bellanova, la Ministre italienne de l’agriculture a fait pression sur d’autres gouvernements de l’UE sur la question et a appelé à la protection des aliments qu’elle a salués comme piliers de la La diète méditerranéenne”. La Grèce et la Roumanie ont apporté leur soutien à la position de l’Italie.

Alors que la France, l’Allemagne, l’Espagne, la Belgique, la Suisse et les Pays-Bas ont convenu d’adopter le Nutri-Score, le ministère italien du Développement économique a présenté son propre système d’étiquetage alternatif, la batterie Nutrinform.

Les deux systèmes d’étiquetage visent à encourager les européens à consommer des aliments plus nutritifs pour améliorer leur santé.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le communiqué de presse (en italien) ou le projet de décret de l’Italie.

Orchidali peut vous aider à améliorer la qualité nutritionnelle de vos produits.