Jardiner pour mieux manger

juil. 03, 2017
Nathalie Roudier

Young sprout in springtime,Closeup.

L’objectif de l’étude transversale dirigée par Nicole Darmon, parue dans Appetite, a été de comparer la qualité de la consommation alimentaire dans une population défavorisée d’un quartier de Marseille, en fonction de la pratique du jardinage dans un jardin communautaire.

Les résultats de cette étude montrent que l’accès à un jardin communautaire influence positivement la consommation de fruits et légumes, non seulement ceux provenant du jardin, mais aussi d’une manière plus globale. Il améliore ainsi les habitudes d’achat alimentaire.

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *