Consultation publique de l’EFSA ouverte jusqu’à fin février 2021 : appel à données de l’EFSA sur l’acide alpha-lipoïque (ALA)

févr. 20, 2021
Sébastien Bouley

La Commission Européenne a placé l’acide alpha-lipoïque (ALA) en procédure article 8 du Règlement (UE) 1925/2006. La Commission a donc demandé à l’EFSA de rendre un avis sur l’évaluation de la sécurité de cet ingrédient. L’EFSA a publié le draft de son avis, disponible sur son site internet. Cet avis est négatif sur la sécurité de l’ingrédient. Dans celui-ci, le panel conclut que la consommation d’acide-alpha lipoïque ajouté aux aliments, y compris les compléments alimentaires, est susceptible d’entraîner un risque accru de développement de syndrome auto-immune à l’insuline chez les personnes présentant certains polymorphismes génétiques, bien que le mécanisme plausible par lequel l’ALA peut augmenter le risque ne soit pas clairement identifié.

Le groupe conclut qu’une dose d’ALA en dessous de laquelle il n’y a pas de risque de syndrome auto-immune à l’insuline peut varier d’un individu à l’autre et ne peut donc pas être déterminé au vu des données disponibles. L’EFSA a lancé une consultation sur son projet d’avis, les parties prenantes peuvent envoyer leurs observations écrites et leurs données sur le dossier d’ici le 25 février 2021.

L’EFSA évaluera les commentaires qui lui seront transmis et les prendra en compte si elle les juge pertinents.

Au vu des conclusions du projet d’avis de l’EFSA, il y a un risque non négligeable que l’ingrédient soit positionné en partie A (=”Substance interdite”), c’est pourquoi toute donnée pertinente pour défendre le sujet sera utile dans la contribution à la consultation.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le draft scientifique de l’EFSA.